Pour limiter les risques de cambriolage, l'installation d'une alarme sans fil peut être un choix judicieux. Mais comment choisir l'alarme adaptée ?
©iStockIstock

Alarme sans fil : le choix de la centrale

Pour bien choisir son alarme sans fil, il faut tout d'abord s'intéresser à la centrale. C'est ce boîtier qui va gérer l'ensemble des détecteurs et des systèmes d'alerte. Il faut s'assurer que cet élément peut supporter suffisamment de détecteurs pour quadriller l'ensemble du domicile. Il faudra aussi vérifier que la centrale dispose de systèmes de résistance aux fraudes, telles que l'ouverture du boîtier ou les coupures d'électricité par exemple.

Alarme : le choix des détecteurs

Pour limiter les risques de cambriolage, l'alarme doit être également équipée de détecteurs adaptés. Les détecteurs volumétriques vont s'intéresser aux mouvements, tandis que les détecteurs périmétriques vont détecter une éventuelle effraction au niveau d'une ouverture (fenêtre, porte, etc.). Pour faire son choix, il convient d'opter pour des détecteurs adaptés à la configuration de la maison (surface, angles, etc.).

Alarme sans fil : le choix du transmetteur

Le transmetteur est aussi important. En cas d'effraction, il va contacter le propriétaire, les autorités ou un service de télésurveillance via appel ou message. Cet élément utilise généralement le réseau internet (IP). En cas de coupure de la connexion internet, il ne va cependant pas pouvoir envoyer d'alerte. Il est donc préférable d’opter pour un transmetteur fonctionnant via le réseau de téléphonie mobile (GSM). Moyennant un abonnement à un forfait mobile, le transmetteur pourra quoi qu'il arrive envoyer une alerte en cas d'intrusion.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.