Dupont de Ligonnès : quel est le message de l'Eglise dont il a fait parti ?

La Violette, c'est ainsi que Geneviève se fait appeler, s'attelle aussitôt à la tâche. En tant qu'âme privilégiée, elle reçoit chaque jour des messages du très haut qu'elle consigne dans un premier opus suivi d'un second publiés au cours des années 70. Le journaliste en donne de larges extraits dans son livre. Ils sont édifiants et surtout… délirants. Il n'y est question que de châtiments et de cataclysmes qui vont s'abattre sur les hommes. Bref florilège : "Vous êtes à l'extrême limite de la terre par des moyens sataniques" ; "vous allez connaître des moments de grande détresse et de terrible épouvante" ; le pape bien sûr est un imposteur, "pris dans les filets de l'ennemi". Le journaliste produit également des documents sur la doctrine délirante de l'Eglise.

Le message au fond est simple et même simpliste comme souvent avec les sectes : Dieu va bientôt se venger, sa colère sera terrible, le couperet va tomber sur les têtes des impies. Toutes celles et tous ceux qui ne se rallient pas à mon église vont être châtiés et périr. Les autres, les fidèles, ont une chance de s'en sortir à condition de suivre à la lettre les préceptes de la Violette, papesse de l'Eglise de Philadelphie.

"C'est donc dans ce contexte de folie religieuse paranoïaque que grandit Xavier Dupont de Ligonnès", observe Guy Hugnet. "Durant toute son enfance et son adolescence il subit un véritable un lavage de cerveau." Résultat ? Jusqu'à 35 ans il sera persuadé d'être un "Élu de Dieu", destiné à siéger au gouvernement du "Christ-Roi" après l'apocalypse, lui aussi appelé à de grandes missions. C'est alors qu'à cet âge, il est dévasté par un tsunami intérieur qui ébranlera son être jusque dans ses fondations : il perd la foi, "la pire désillusion qu'un homme puisse connaître", écrira-t-il. Il rejette alors en bloc tout ce que sa mère lui a enseigné.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.