Le virus mortel qui a été détecté en Chine continue de s'étendre en Asie et pourrait bien gagner l'Europe. Alors que la vigilance a été enclenchée en France, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a tenu un point presse pour détailler les mesures qui ont été prises à l'échelle nationale.
VIGILANCE Comment la France se prépare à l’arrivée du virus chinoisIstock

"Le risque d’introduction en France est faible mais ne peut être exclu". D’emblée, Agnès Buzyn a tenu à être rassurante. Un mystérieux virus apparu il y a quelques jours en Chine y a déjà fait neuf morts . Récemment, celui-ci a gagné toute l’Asie (la Thaïlande, le Japon, Taïwan, la Corée du Sud et Macao) et mardi soir, un homme a même été détecté aux Etats-Unis. Si bien qu’une véritable crise sanitaire mondiale est actuellement redoutée.

Coronavirus : en cas de doute, ne pas aller chez le médecin, mais appeler le centre 15

Mardi, les autorités ont annoncé que la vigilance était dorénavant enclenchée en France. Mais alors que cette décision a créé de nombreuses interrogations, la ministre de la Santé a tenu un point presse dans la foulée. Se voulant rassurante, elle a ainsi tenu à souligner que "notre système de santé est bien préparé. Les professionnels et les établissements ont été informés et les recommandations sur la prise en charge d'éventuels cas leur ont été délivrées". Quant au risque de contamination par les voyageurs qui reviendraient d’Asie, Agnès Buzyn a précisé qu’une note d’information était d’ores et déjà affichée et distribuée à l’aéroport international de Roissy-Charles de Gaulle. "Les voyageurs qui reviennent de Chine, quel que soit leur trajet, reçoivent une information sur la conduite à tenir en cas de température, a-t-elle détaillé. Il leur est demandé, s'ils se sentent fébriles et s'ils se sentent mal, de ne pas se rendre aux urgences, de ne pas aller chez un médecin, mais d'appeler le centre 15".

Pour le moment, aucun contrôle aux frontières n’a été mis en place.  "Plus de 100 vols arrivent chaque jour de Chine dans douze aéroports français", a-t-elle indiqué. "Les personnels au sol savent exactement quoi faire en cas de fièvre au retour de Chine : mettre la personne de côté et contacter le 15", a insisté la ministre. A l’heure où nous écrivons cet article, seul un cas en France a attiré l’attention des autorités sanitaires…

 

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?