Une bonne hausse de faite

Bon. ça c'est fait. On est débarrassé. Depuis un an que la FED l'annonçait, on avait hâte que cette hausse des taux de 0.25% soit derrière nous. Hausse des taux historique, première hausse depuis 10 ans, bla bla bla : on n'a que ça dans la presse financière aujourd'hui. Profitez des quelques semaines de répit avant qu'on ne vous assomme avec "à quand la prochaine hausse de taux ?".

SOULAGEMENT

Les marchés ont accueilli avec un immense soulagement la hausse des taux par la FED. Une page est tournée, et la FED a indiqué en plus qu'elle ne se précipiterait pas pour remonter les taux et qu'en plus elle continuerait à arroser royalement le marché de liquidités. Les investisseurs vont donc pouvoir continuer à faire joujou avec de l'argent toujours quasi gratuit. La Bourse américaine a applaudi de près de 1.5% entraînant dans son sillage tous les indices boursiers.

LE PÈRE NOËL

Les gérants et investisseurs professionnels croient en Yellen comme les enfants croient au père Noël. Ils espèrent que son discours rassurant provoquera le rallye de fin d'année tant attendu qui leur permettra d'afficher de belles performances.

INEFFICACITÉ DE LA TVA RÉDUITE

Nouveau rapport de la Cour des comptes sur le coût et l’inefficacité des taux de TVA réduits. Un rapport imparable et indiscutable. L’idée des réductions ciblées des taux de TVA était la relance de l’emploi. Une idée qui coûte 47.6 milliards d’euros aux finances de l’État et qui, apparemment ne sert à rien. Une fois de plus, la Cour des comptes appuie là où ça fait mal. Ses critiques ne sont pas partisanes, elles ne sont pas vagues ni approximatives dans le but unique de polémiquer. Non. Elles sont argumentées, étayées, chiffrées et sont d’une évidence absolue.

DONNEZ LE POUVOIR A LA COUR DES COMPTES

J’ai eu une révélation en voyant ce dernier rapport. Régulièrement, la Cour des comptes dénonce les dérapages de l’État, ses gaspillages, la dilapidation de l’argent public. Régulièrement, nous avons tous à peu près la même réaction en lisant ces rapports : un mélange d’énervement, de révolte mais aussi d’admiration pour l’unique institution publique qui semble considérer que les finances de l’État doivent être gérées avec un bon sens paysan. À chaque fois, on se dit, bon sang mais c’est bien sûr : voilà ce qu’il faut faire. ET pourtant rien ne se passe. Dans la vie d’une grande entreprise, les cabinets d’audit peuvent refuser de certifier les comptes s’ils observent des irrégularités ; ils peuvent même en cas d’infractions en référer à la justice. La Cour des comptes c’est un grand auditeur de l’État, mais sans le pouvoir. Dommage. Je rêve d'un jour où toutes ses recommandations auront force d’obligations.

HOLLANDE ET VALLS ONT UN PLAN

Ils veulent, selon Le Parisien, "dynamiter la droite" en jouant sur les dissensions actuelles. Valls drague Raffarin qui, lui, vise la présidence du Conseil constitutionnel (...) et Hollande pense que Sarkozy ne tient plus ses troupes. On est content de voir que le gouvernement, comme l'opposition, a compris le message des régionales, ne fait plus de la politique politicienne et est concentré sur l'emploi et la sécurité.

BON EXEMPLE

C'est enfin fait. Les salariés de l'usine Smart sont revenus aux 39 heures. 93% des salariés ont voté pour cette mesure qui permet de sauver l'emploi. Une lueur d'espoir.

QUAND LE BÂTIMENT VA...

Après le massacre post-crise, 11% de pertes d'emplois et 21% de chute d'activité depuis 2007 (Les Échos), le bâtiment voit le bout du tunnel! Selon la Fédération du Bâtiment, l'activité va reprendre en 2016 et le secteur ne détruira plus d'emplois ! Hallelujah !

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Les jours du président vénézuélien Maduro semblent comptés. Depuis les élections qui ont tourné en plébiscite de l'opposition, ses pouvoirs se sont réduits comme une peau de chagrin. Une bonne nouvelle pour un pays qui, malgré ses ressources pétrolières, connaît une des situations économiques les plus dramatiques du monde.

LA RÉVOLUTION PÉTROLIÈRE

Le pétrole a chuté mercredi à son plus bas niveau depuis 7 ans du fait de stocks pléthoriques. Hasard du calendrier, le Congrès américain a autorisé pour la première fois que les États-Unis exportent du pétrole. Incroyable tournant historique. Les États-Unis n'ont non seulement plus besoin du pétrole du Moyen-Orient mais ils deviennent exportateurs.

ANTIDÉPRESSEURS

La consommation va exploser. Le Figaro publie les résultats d'une enquête de l'Ordre des médecins qui indique que la profession ne supporte plus la pression administrative et l'acharnement de l’État, et réclame une réforme structurelle du système de soins.

LA BONNE IDÉE DU JOUR

Le patron d'Air France pourrait lancer un référendum si les négociations pour un accord n'aboutissaient pas. On ne pourrait pas faire la même chose pour les réformes structurelles du pays ?

VOILÀ C'EST TOUTBONNE JOURNÉEMAY THE FORCE BE YOU

Edito publié sur MonFinancier.com le 17/12/2015.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet