Trou de la Sécurité sociale : qui sont les Français les plus mis à contribution ?

"D’une façon général, les retraités ont été largement mis à contribution pour ramener à l’équilibre le budget de la Sécurité sociale. Depuis 2010 leurs pensions ont régulièrement été sous-indexées voire non-revalorisées. Plus récemment, le gouvernement a décidé de la hausse de la CSG pour une très grande majorité d’entre eux, ce qui représente un effort important", rappelle le directeur du Cercle de l’Epargne. Les gouvernements successifs ont régulièrement décalé la date de revalorisation des pensions retraites, amputant les retraités d’un an de revalorisation en une décennie détaille Capital.

Naturellement, les retraités ne sont pas les seuls à supporter le poids du déficit de la "Sécu". "L’ensemble des ménages ont été, à un moment ou à un autre, mis à contribution. La hausse des cotisations sociales a touché tous les actifs. Les familles ont du faire face au plafonnement des allocations familiales", rappelle l’économiste. La réforme du congé parental, votée en 2015, a également eu un impact sur les comptes de la Sécurité sociale, poussant les ménages a moins recourir à ce dispositif, détaille Capital. "Certaines hausses de taxes viennent également financer la Sécurité sociale. C’est notamment le cas de celles qui font grimper le prix du tabac", ajoute Philippe Crevel qui pointe également du doigt le personnel hospitalier et d’une façon général les établissements de santé qui "ont beaucoup souffert".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.