Le maire de Meaux a fait mine de ne pas être touché après la révélation de plusieurs tickets de stationnement portant des inscriptions insultantes à son égard.

Le maire de Meaux, Jean-François Copé, a eu la désagréable surprise d’apprendre que fin mai dernier, comme l’a révélé M6, plus de 500 tickets sortis d’un horodateur de parking étaient accompagnés de messages insultants à l’égard de l’édile.

Parmi ceux-ci, on pouvait lire "Copé voleur". Ou comme ce ticket retrouvé par un journaliste d’Europe 1 : "Copé, enfoiré de maire, voleur de maire".

Qu’importe, Jean-François Copé a décidé de répondre avec le sourire à cette mésaventure, comme l’indique un tweet de l’élu : "A Meaux, il y a des horodateurs injurieux, mais surtout des actions formidables au service des meldois."

Publicité
Quant au petit plaisantin, le commissariat de la ville l’aurait déjà dans son viseur. Il s’agirait d’un employé de la société qui gère l’exploitation des parkings de la ville. Celui-ci est d’ailleurs visé par une procédure de licenciement. Le cabinet du maire de Meaux a de son côté annoncé qu’il porterait plainte.

Vidéo sur le même thème : Brice Hortefeux : "Jean-François Copé a, bien sûr, un avenir"


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité