Les supermarchés se préparent aux annonces du gouvernement. Alors qu'un reconfinement se profile, comment s'adaptent-ils ?
Seconde vague : comment les supermarchés se préparentIstock

Des rayons vides et des magasins qui ne désemplissent pas. Souvenez-vous, au début du mois de mars, la première vague de coronavirus Covid-19 commençait à toucher durement la France et les premières rumeurs d’un confinement – qui semblait alors irréel – allaient bon train. Par crainte d’une pénurie, de nombreux Français dévalisaient alors les supermarchés, faisant des réserves de produits secs en tout genre, notamment des pâtes, et de papier toilettes. Les premières semaines du confinement, trouver des pâtes, de la farine ou des œufs étaient devenu un véritable défi et les supermarchés étaient dévalisés à chaque remise en rayon.

Supermarchés : "Les choses sont bien gérées"

Alors qu’un reconfinement se profile, faut-il craindre le même scénario, une deuxième fois ? Comme l’explique Le Figaro, les supermarchés préfèrent prendre leurs précautions et ils se préparent déjà à une hausse de la demande au sein de leurs rayons. Bonne nouvelle, distributeurs et grandes surfaces auraient eu le temps, cette fois-ci, de se préparer, contrairement à ce qu’il s’était passé au printemps dernier. Cité par le quotidien, Leclerc affirme qu’"il n’y a aucun risque de pénurie" car "les stocks sont suffisants pour répondre à la demande".

Même son de cloche du côté de Panzani, dont le président Xavier Riescher a été interrogé par Europe 1. Auprès de la radio, il affirme que la grande distribution "a des stocks". Le géant des pâtes se dit "beaucoup plus serein" car "les choses sont bien gérées" : "Il y aura suffisamment de blé pour assurer l’ensemble de la production" de son côté. Si tout semble être pensé du côté de la production, la grande distribution a tout de même quelques craintes.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.