La taxe d’habitation, il baissera

Publicité
C’était l’un des engagements phares du programme d’Emmanuel Macron : la taxe d’habitation devrait baisser dès 2018. Dans le détail, cette diminution concernera tous les contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 27 000 euros par an (43 000 euros si vous êtes en couple et 49 000 euros pour un couple avec un enfant). Concrètement, cet impôt devrait diminuer d’un tiers en 2018, puis une nouvelle fois d’un tiers en 2019. Il sera, au final, totalement supprimé en 2020 pour les personnes concernées. En principe, la suppression de la taxe d’habitation devrait toucher 80 % des ménages. Rappelons, par ailleurs, que cet impôt local concerne aujourd’hui plus de 30 millions de foyers fiscaux et qu’il s’applique aussi bien aux résidences principales, secondaires, ainsi qu’aux habitations non occupées et leurs dépendances. Tous les contribuables, sauf cas exceptionnels, sont tenus de la payer (locataires et propriétaires). Quant à savoir qui financera ce manque à gagner pour les collectivités territoriales ? A priori, l’Etat devrait s’y atteler.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet