Reconfinement : pourquoi Emmanuel Macron n'a-t-il pas joué cartes sur table ?

Une piste effrayante, que l'exécutif aurait préféré garder pour lui, poursuit Europe 1, par crainte de la réaction de l'opinion.

Certes, note la radio, le chef de l'Etat espère aussi un "miracle". Mais le conseil scientifique est formel : cela n'a que peu de chances d'arriver.

En revanche, il est certain qu'un second confinement de deux à trois mois serait difficile à faire accepter aux Françaises et aux Français, particulièrement si cela signifie les priver de Noël et du Nouvel an, après la mise en exergue du manque de préparation du pouvoir par l'opposition, sentiment assez largement partagé dans l'Hexagone...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.