Rachida Dati enceinte : "J’ai trouvé honteuse la manière dont certains politiques (…) se sont comportés"

Candidate à la mairie de Paris aux prochaines élections municipales, Rachida Dati a également accepté d’aborder la question du sexisme en politique. En ayant elle-même été victime, elle a ainsi confié qu’on lui avait "interdit de mettre du rouge à lèvres" et dit que c’était "mieux quand vous n’avez pas de talons". "Quand j'étais enceinte, c'était encore pire. Parce que quand vous êtes enceinte, vous avez toute votre féminité qui exulte, y compris physiquement. Donc vous entendez de tout. (...) Certains se permettent des commentaires hideux. Et vous pouvez y répondre, mais même quand vous y répondez, ils ne comprennent pas la nature de votre réponse. Ils peuvent recommencer le lendemain", a-t-elle ensuite regretté.

Souvenez-vous, en 2008, alors qu’elle était ministre de la Justice dans le gouvernement de François Fillon, Rachida Dati était tombée enceinte. Une grossesse alors très médiatisée, d’autant plus que la garde des Sceaux avait gardé secret le nom du père de son enfant. "Toute la période de ma grossesse, j'ai trouvé honteuse la manière dont certains politiques et même certains journalistes se sont comportés", a poursuivi l’actuel maire du 7e arrondissement de Paris.

Aujourd’hui, Rachida Dati doit composer avec de nouvelles attaques dont la plupart concernent son visage.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.