Quand la réussite scolaire obsède les parents

Florence, 44 ans, s'implique à fond dans la scolarité de sa fille, Iris, 13 ans. Elle met un point d'honneur à l'aider pour ses devoirs, à la faire réciter, même quand elle est fatiguée par sa journée de travail, même quand elle n'y comprend rien et que la tâche lui paraît sisyphéenne (les redoutables DST de maths à préparer…). Matthieu, 38 ans, consulte en permanence Pronote, le site scolaire qui l'informe en temps réel des résultats de ses deux ados, s'inquiétant à la moindre mauvaise note, à la plus petite baisse de moyenne. Et Sarah, 41 ans, dont le fils est en 3e à Paris, est mobilisée comme jamais pour trouver LE bon lycée pour l'année prochaine. Un sujet de discussion sans fin avec son conjoint et ses amies. Tous ces parents font partie de ceux, toujours plus nombreux, que la scolarité de leur enfant angoisse (et qui donc les angoissent en retour…). « Je me rends compte que je ne parle que de ça avec ma fille, mais comment faire ? avoue Florence. Je suis prise dans un dilemme sans fin. À la fois, j'ai...Lire la suite sur ELLE.fr

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !