Depuis le 15 juillet 2018, l'équipe de France de football a la tête doublement étoilée. Et le portefeuille d'autant plus rempli… Pubs, sponsors, salaires en très nette hausse, les Bleus sont courtisés de toutes parts. Une nouvelle ère qui renverse leur quotidien, l'industrie de foot aussi.
Sommaire
AFP

Business des Bleus : ce jour où tout a basculé

Voilà maintenant un mois et demi que l’équipe de France nous a fait vibrer au fil de ses 14 buts et de ses six victoires en sept matchs à l’occasion de la Coupe du monde de football. Un évènement qui, une fois n’est pas coutume, a suscité une ferveur nationale qui profite, aujourd’hui plus que jamais, à quantité d’acteurs. Peut-être moins aux fans de foot… Lesquels, dans leur grande majorité, doivent, au pire attendre encore quelques semaines afin de réussir à se procurer (c’est là toute la difficulté) le fameux maillot estampillé deux étoiles, au mieux se délester de 85 à140 euros pour une pièce, certes déjà culte, dont le prix de fabrication ne dépasserait pas, in fine, les 3 euros, soulignait il y a quelques temps déjà Le Journal du Dimanche.

A lire aussi : Primes exorbitantes, salaires monstrueux : quelle est la fortune de Kylian Mbappé ?

A cela, s’ajoute un autre point à prendre en considération : la rémunération de la main d’œuvre. Comme le précise Capital, sur un modèle à 85 euros, ladite main d’œuvre toucherait seulement 1 % de cette somme, soit 85 centimes au final. Lorsque l’on sait que, depuis le sacre de l’équipe de France, les profits liés à la vente du nouveau maillot pourraient atteindre des sommets pour Nike, le très lucratif business qui entoure les Bleus se révèle déconcertant à plus d’un titre. Notamment sur le volet humain.

Reste que le business du foot et du sport en général "must go on" et que les retombées économiques pour les acteurs de ce secteur, à commencer par nos champions du monde, atteignent, aujourd’hui, des sommets. Voici ce qu’il en est.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.