Procès Daval : "La morsure, ça m'a mis hors de moi"

Jonathann Daval a enfin livré une explication au déferlement de violences contre sa femme. Selon lui, c’est "la colère de toutes ces années qui est ressortie. D’où l’étranglement pour qu’elle se taise". Il évoque alors "les coups rapides" puis "c’est parti sur la strangulation". "Je l’ai saisie par le cou, j’ai serré. Le temps, on l’a estimé à 4 minutes, mais moi je ne peux pas vous estimer le temps", a-t-il ajouté, avant de conclure : "Quand j’ai senti qu’elle s’affaissait, j’ai relâché".

Un geste d’Alexia Fouillot aurait, d’après lui, déclencher sa colère. "La morsure, ça m’a mis hors de moi. J’ai fait cocotte-minute, j’ai débordé", a-t-il expliqué à la cour, avant de décrire une nouvelle fois ce qu’il lui a fait subir : "Je lui cogne deux fois la tête contre le mur avant de la frapper. Avant, je n’osais pas admettre que j’avais fait ça… Je ne me suis jamais battu. Jamais donné de coups de poing". Des explications détaillées mais qui ne suffisent pas à la mère d’Alexia.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.