RTT, participation salariale, loyers : le point sur les mesures pour le pouvoir d'achat... et ce qu'elles changeront pour votre porte-monnaie en 2008.

Pouvoir d'achat : ce qui va changer pour vous

C'est la mesure "phare" du dispositif de relance du pouvoir d'achat, sans doute parce que c'est la plus immédiate. Les salariés peuvent se faire payer les jours de RTT et de récupération acquis au 31 décembre 2007 qu'ils n'ont pas pris. L'employeur les "rachète" alors au tarif d'un jour de travail, majoré d'au moins 10 %.

Attention, ce système n'a rien à voir avec les heures supplémentaires défiscalisées (voir Heures sup' : réforme, mode d'emploi).

Quand pourrez-vous en bénéficier ? Le paiement des RTT devrait intervenir sur les salaires de décembre 2007. Mais le projet de loi sera sans doute voté en janvier, donc appliqué rétroactivement. Attention, négociez dès maintenant avec votre employeur : s'il refuse le rachat de vos RTT, vous pouvez être tenu de les prendre avant le 31 décembre.

Le déblocage de la participation salariale

Autre mesure à destination des salariés (du privé et du public) : le déblocage anticipé de la participation de ces derniers aux résultats des entreprises. Cette participation, obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés, est bloquée pendant un délai de 5 ans. Le projet de loi sur le pouvoir d'achat prévoit la possibilité, pour un salarié, d'obtenir le paiement anticipé de cette participation (dans la limite de 10 000 €)... avec l'accord de son employeur !

Pour les entreprises employant moins de 50 personnes, qui ne sont pas concernées, un autre dispositif est mis en place : celui d'une prime, pouvant aller jusqu'à 1 000 euros par salarié (prime exonérée de cotisations sociales).

Quand pourrez-vous en bénéficier ? Entre janvier et juin 2008.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.