Mardi, en début d'après-midi, la sonde américaine New Horizons a survolé Pluton. Un exploit qui a permis à la NASA de collecter de nombreuses informations.

Un énorme succès pour la Nasa. Ce mardi 14 Juillet, la sonde américaine New Horizons a enfin atteint son objectif : frôler Pluton. Lancée début 2006, la sonde a parcouru, depuis la Terre, une distance de plus de 4,78 milliards de kilomètres. Un voyage qui aura duré neuf longues années. Une grande première également pour l'homme.

New Horizons n’aura pas fait le voyage pour rien ! Après être passée à moins de 12 400 kilomètres de la petite planète, la sonde a pu récolter de précieuses informations pour l’agence spatiale américaine. Pendant plusieurs heures, elle a emmagasiné de nombreuses images de Pluton, puis les a envoyées aux techniciens de la Nasa, tous très impatients de découvrir si leurs efforts ont payé. " C’est un grand moment dans l’histoire de l’humanité" s’est enthousiasmé John Grunsfeld, chef de la mission, auprès de l’AFP.

Une mission périlleuse

Publicité
Le risque zéro n’existe pas. Même très faible, le moindre impact avec le plus petit obstacle qui soit aurait été catastrophique pour la mission. Alors que New Horizons survolait Pluton à une vitesse de 49 000 km/h, une simple collision avec un "débris de la taille d’un grain de riz" pouvait se transformé en désastre, assure l’AFP. Fort heureusement, aucun problème n’est survenu et la NASA a bien reçu les données qui, pendant 4 heures, ont voyagé depuis l’autre bout de l’univers. Des informations arrivées à bon port si l’on en croit les photos publiées sur le compte Twitter de la NASA.

Vidéo sur le même thème :  La planète Pluton comme vous ne l’avez jamais vue

mots-clés : Pluton, Nasa, Planète

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité