Des Levalloisiens ont lancé une cagnotte en soutien à Patrick Balkany qui n'a pas les moyens de payer sa caution fixée à 500 000 euros. Mais ils n'ont pas réussi à récolter suffisamment d'argent. Découvrez combien ils ont collecté.
Patrick Balkany : la cagnotte lancée pour payer sa caution fait un flopAFP

MISE A JOUR : La cour d'appel de Paris a rejeté la deuxième demande de remise en liberté de Patrick Balkany, ce mercredi 13 novembre. 

La semaine dernière, Isabelle Balkany révélait que des Levalloisiens avaient spontanément lancé une cagnotte après avoir appris que leur maire n’avait pas les moyens de payer sa caution fixée à 500 000 euros. Une semaine après son lancement, la cagnotte n’a cependant pas atteint son objectif.

En effet, selon les informations de France Info, seuls 10% de la somme nécessaire ont été récoltés, soit 50 000 euros. Ainsi, Patrick Balkany ne pourra pas sortir de prison ce mercredi et ce, même si la justice accepte de le libérer sous caution. Incarcéré à la prison de La Santé à Paris depuis qu’il a été condamné pour fraude fiscale et blanchiment aggravé, le maire LR de Levallois-Perret espérait pourtant beaucoup de cette journée : la cour d’appel de Paris doit rendre son délibéré dans la matinée sur sa deuxième demande de liberté.

Patrick Balkany : "seulement" 50 000 euros récoltés pour l’aider à payer sa caution

Alors que tous leurs comptes en banque ont été saisis par la justice, Isabelle et Patrick Balkany ne pourraient plus compter que sur la solidarité de leurs soutiens et de leurs proches pour tenter de payer la caution. Mais plusieurs portes leurs seraient désormais fermées. La numéro 2 de Levallois-Perret "raconte qu’elle n’arrive pas à trouver une banque qui accepte d’héberger le compte de l’association de soutien montée pour l’occasion. Même la banque dans laquelle le couple était client depuis 40 ans a refusé", rapporte France Info.

Et en attendant, la santé de Patrick Balkany se dégraderait.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.