Une étude publiée mardi par l’Insee dresse un état des lieux de la pauvreté en France. Voici ce qu’il faut en retenir.  

La pauvreté est partout, mais bien plus forte dans certaines villes ou régions. Une étude publiée mardi par l’Insee dresse un état des lieux de la pauvreté en France. Selon l’étude, c’est dans le Nord, dans le Sud-Est et en Seine-Saint-Denis qu'il est le plus élevé. Et celui-ci serait par ailleurs bien plus fort dans les grandes villes que dans les banlieues.

Le taux de pauvreté dans les centres-villes "atteint parfois deux à trois fois celui des banlieues et plus de quatre fois celui des couronnes périurbaines", précise l’Insee, cité par lemonde.fr. 20% des ménages en moyenne y ont un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté.

Familles monoparentales, nombreuses et jeunes ménages

Dans le détail, le taux de pauvreté atteint 20% dans les villes-centres, contre 14% dans les proches banlieues et 10% dans les grandes couronnes. Les communes rurales, isolées ou peu denses affichent quant à elles un taux de pauvreté de 17%. Mais ces dernières n’hébergent que 5% au total de la population pauvre en France.

Les inégalités sont également plus fortes à Paris, dans les Hauts-de-Seine ainsi qu’en Haute-Savoie à cause du niveau de vie très élevé de la population aisée qui y habite, en contradiction avec les ménages les plus pauvres.

Publicité
La pauvreté touche principalement les familles monoparentales, familles nombreuses ou jeunes ménages. Les 10% de personnes les plus modestes auraient des revenus composés à 46% de prestations sociales.

En vidéo sur le même thème : Moins visible en milieu rural, la pauvreté y est pourtant bien ancrée 

mots-clés : Pauvreté, Argent, Région, Insee

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet