Victorine Dartois, 18 ans, a été retrouvée morte le lundi 28 septembre 2020. Les enquêteurs ont écarté la piste de l'accident et privilégient désormais celle de l'homicide. Ils ont, semble-t-il, découvert de nouveaux indices.
Mort de Victorine : les enquêteurs auraient trouvé de nouveaux indicesAFP
Sommaire

Les enquêteurs travaillent d'arrache-pied.

Depuis la disparition de Victorine Dartois, deux jours avant qu'elle ne soit retrouvée morte le 28 septembre 2020, les forces de l'ordre cherchent à élucider tous les mystères qui obscurcissent encore cette sordide affaire. Dans l'immédiat, elles ont pu conclure à plusieurs éléments importants : le décès de la jeune femme de 18 ans n'avait rien d'accidentel, puisqu'elle a été noyée… par un tiers.

La piste criminelle est donc celle retenue par les chercheurs, qui n'ont pas su confirmer - ou infirmer - la possibilité d'une agression sexuelle, même après l'autopsie.

Leur travail, néanmoins, est salué par Maître Kelly Monteiro, l'avocate de la famille Dartois.  Elle estime en effet que les policiers et les gendarmes engagés dans l'affaire "se donnent les moyens de pouvoir faire tous les actes d'enquête nécessaires", indique France Bleu.

Certes, dans l'immédiat, beaucoup d'éléments restent sans réponse. "Pour l'heure, il n'y a aucune piste sérieuse", reconnaît le conseil de la famille de la victime, dont les propos sont repris par BFMTV. Mais l'enquête avance. "Rien n'est laissé au hasard, tout est exploité", poursuit-elle ensuite.

Les enquêteurs avancent

Force est de constater que la Section de recherches de la gendarmerie de Grenoble avance. Ce jeudi 1er octobre 2020, elle a envoyé en urgence de nouveaux scellés à l'IRCGN, l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, installé à Pontoise, indique le quotidien régional Le Dauphiné Libéré. La nature même des pièces demeure cependant inconnue, précise le titre de presse.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.