Sommaire

Des températures au-dessus des normales saisonnières en décembre ?

D'après, Meteo Contact, qui se base sur 3 organismes météorologiques différents développés par les agences américaines, japonaise et européenne (CFS, CGCM et MFS), les premières projections "envisagent des températures au-dessus des normales". Notamment durant le mois de décembre. Les précipitations seraient quant à elles, dans les normales saisonnières.

L’hiver alternerait entre des phases anticycloniques sèches et périodes plus dépressionnaires et donc plus humides.

Des températures au-dessus des normales saisonnières en décembre ?

Par ailleurs, si l’ENSO (El Nino Southerm Oscillation) n’impacte pas l’Europe directement, il pourrait avoir une légère influence au vu des statistiques (occurrence d’hivers froids plus fréquents lors d’épisodes la Nina par exemple).

Aucune anomalie particulière n’est pour l’instant prévue. "Des conditions neutres sont attendues durant l’hiver 2019/2020 même si certains modèles dégagent un faible signal de conditions el Nino."

Selon Laurianne Batté (Méteo France), "on ne peut pas exclure la possibilité qu'une vague de froid survienne au cours de l'hiver, mais ce type d'événement qui dure quelques jours n'est pas prévisible avec autant d'anticipation. Et il n'est pas impossible d'avoir une vague de froid pendant une saison plus chaude que la normale en moyenne, du fait de la variabilité du climat".

Météo : à quoi s'attendre le trimestre prochain ?

"Pour le prochain trimestre, un contraste humide-sec devrait apparaître entre le sud-est du continent plus sec que la normale et le nord-ouest plus arrosé que la normale. La France se situe dans cette zone de transition", affirme Jean-Michel Soubeyroux (DCSC).

Le réchauffement climatique se ressent-il sur les prévisions effectuées ? "Si la question relève des conditions observées ces dernières années, il faut remonter à 2013 pour trouver un hiver plus froid que la normale 1981-2010. Les six derniers hivers ont tous été supérieurs aux normales avec un record de +2,6°C en 2016", conclut le directeur adjoint de la DCSC.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.