Sommaire

Prévisions météo hiver 2020 : Trop tôt pour le savoir

Par ailleurs, la prédiction anglaise intervient plusieurs mois avant les dates évoquées. Or, les prédictions météorologiques sont plus efficaces lorsqu’elles sont proches de l’échéance.

Le Met office serait ainsi réticent à valider cette étude. “Il y a une assez forte chance que (cet hiver) soit plus froid que l’année d’avant, notamment parce que l’hiver précédent était assez doux”, affirment les chercheurs. “Mais le Met Office ne peut pas dire, pour l’instant, que l’hiver qui arrive sera le plus froid de la décennie, parce qu’il est bien trop tôt pour le savoir”, poursuit le service public britannique.

La prévisionniste de Méteo France nous rappelle que "les anomalies climatiques à l'échelle d'une saison sont plus prévisibles sur les régions tropicales que sur les moyennes latitudes". "A Météo-France, nous employons non pas des méthodes statistiques comme celle de l'étude en question, mais des modèles numériques de climat représentant l'atmosphère, l'océan, et les surfaces du globe. Ces modèles sont initialisés chaque mois à partir des observations dont nous disposons, afin de prévoir l'évolution du climat sur les six mois à venir", explique-t-elle.

Le directeur adjoint de la Direction du climat et services climatiques de Météo-France (DCSC), Jean-Michel Soubeyroux, ajoute :

"Du fait de la plus faible prévisibilité du climat aux latitudes tempérées, les tendances exploitables en prévision saisonnière se limitent à un horizon de trois mois et on ne pourra préciser les caractéristiques de l'hiver prochain qu'à partir de début novembre."

Et si l'hiver 2020 était au contraire beaucoup plus clément ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.