Sommaire

De la neige en plaine cet hiver ?

Mais au fait, pourquoi la neige nous paraît-elle blanche ?Mais au fait, pourquoi la neige nous paraît-elle blanche ?

Selon toute logique, la neige faite d'eau devrait être transparente. Et pourtant, elle paraît blanche. Explications.

Si l’hiver 2019-2020 ne devrait pas faire partie des plus froids que l’on ait connus, il ne devrait pas non plus être celui qui enregistra le plus de chutes de neige en plaine. "Les scénarios prépondérants envisagent une situation météo assez proche de celle de l’hiver dernier sur la France, avec des conditions à mi-chemin entre un temps dépressionnaire et un temps anticyclonique. Cette situation n’est propice ni au grand froid ni aux fortes perturbations, prévient en effet Régis Crépet. Si cette configuration se confirme, nous devrions avoir un hiver tout à fait standard, c’est-à-dire sans grand froid ni épisode marqué de neige en plaine".

Le prévisionniste souligne toutefois que "le froid et la neige sont deux paramètres qui ne sont pas forcément liés : le froid nécessite des conditions anticycloniques avec des vents continentaux orientés à l’est ou au nord-est, tandis que la neige est plutôt liée à des systèmes dépressionnaires avec des perturbations et des conflits de masses d’air". Aussi, "de brefs épisodes de neige en plaine sont possibles même au sein d’un hiver “doux”, comme nous l’avons vu en janvier dernier".

Les prévisions de La Chaîne Météo pour l’hiver 2019-2020 semblent donc aller à l’encontre de celles avancées dans la conclusion d’une étude menée pour le Met Office, le service météo britannique, il y a quelques semaines et qui avait alors été relayée en Europe. Celle-ci avançait alors que l’hiver à venir serait particulièrement froid, notamment en raison d’un vent violent de Nord-Est appelé "Bête de l’Est".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.