Une note de la direction du Trésor a donné une estimation du coût des attentats à partir des données collectées sur les attentats de ces trente dernières années.
AFP

La Direction générale du Trésor a chiffré le manque à gagner pour la France suite aux attentats de Pairs, vendredi 13 novembre, à 2 milliards d’euros, selon une note que RTL a pu consulter.

Pour arriver à ce résultat, la Direction générale du Trésor a fait une estimation à partir des données collectées sur les attentats de ces trente dernières années. L’organisme rattaché à Bercy prévoit donc un manque à gagner de 2 milliards d’euros, soit environ 0,1 point de PIB, à cause d’une moindre arrivée de touristes, de la baisse de la consommation ou encore des mesures de sécurité allouées à la menace terroriste.

A lire aussiAttentats de Paris : tous ceux qui en ont indirectement tiré profit

"Il ne s’agit que d’une première estimation"

Cependant, le cabinet du ministre de l’Economie, contacté par le Figaro, tempère ce nombre sorti dans la presse : "Il ne s'agit que d'une première estimation. Il est très difficile de définir des indicateurs pour mesurer l'impact de ce type d'événement exceptionnel. Nous ne commentons donc pas ce montant de 2 milliards, nous produirons des chiffres plus précis dans plusieurs semaines."

Reste que ce manque à gagner s’annonce comme un nouveau coup dur pour l’économie française, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie ou de l’aviation qui commençaient à retrouver des couleurs après les attentats de janvier à Paris grâce à un très bel été.

Vidéo sur le même thème : Paris, ville d’insécurité ? Qu’en pense les touristes

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.