La crainte d'une transmission du virus par les aliments grandit. Le jeudi 13 août 2020, la Chine a annoncé avoir découvert des traces de Covid-19 sur du poulet importé. L'OMS a décidé de répondre à cette suspicion...
Sommaire
Le virus se transmet-il par les aliments ? L’OMS répond enfinIstock

Pouvons-nous être contaminé lorsque nous mangeons ? La question se pose de plus en plus depuis que la Chine a fait une annonce, informe Le Parisien. Les autorités ont signalé que des traces du Covid-19 ont été trouvées lors d'un contrôle de routine sur du poulet importé. Le même constat a été fait sur des emballages de crevettes en provenance de l'Équateur. Il n'y a pas eu besoin de plus de signes pour alerter le pays.

Des dépistages ont "immédiatement" été effectués sur les personnes qui sont entrées en contact avec ces produits, ainsi que leurs proches, d'après les autorités chinoises. Avec une telle découverte, l'inquiétude ne peut que grandir. C'est pour cette raison que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décidé de prendre la parole sans perdre de temps le jour même, afin d'endiguer un plausible mouvement de panique.

"Nous savons qu'il peut rester sur les surfaces quelques temps"

"Nous ne pensons pas que le coronavirus puisse être transmis par les aliments… Si nous avons bien compris, la Chine cherche le virus sur les emballages, en a testé des centaines de milliers et en a trouvé très peu, moins d'une dizaine positifs", a indiqué la scientifique Maria Van Kerkhove, responsable de la gestion de la pandémie à l'agence onusienne.

Cependant, le risque n'est pas nul. Elle a précisé également : "nous savons qu'il peut rester sur les surfaces quelques temps". Malgré tout, la population ne doit surtout pas entrer dans un sentiment de paranoïa. C'est en tout cas ce que pense Michael Ryan, directeur des situations d'urgence sanitaire à l'OMS.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.