La hausse de la Bourse de Paris suscite des vocations. Le CAC est à son plus haut niveau de l’année et à son plus haut niveau depuis 10 ans. Il a balayé la crise. Mais ce n’est pas la seule bonne nouvelle pour la Bourse de Paris. L’autre bonne nouvelle c’est le retour spectaculaire des introductions en Bourse.

UN AFFLUX D'INTRODUCTIONS EN BOURSE ?

En un mois, on est déjà à 8 introductions en Bourse et on prévoit plus de 20 introductions avant l'été alors que pour toute l'année 2017 on avait à peine dépassé la douzaine d'opérations. Pour l'instant plutôt des introductions de valeurs moyennes. Dans des secteurs aussi différents que la santé, l'e-commerce ou encore l'édition de logiciels. Mais des opérations sur des plus grosses valeurs sont en préparation

POURQUOI CET ENGOUEMENT ?

Qu'est-ce qui explique cet afflux d'introductions en Bourse ? Plusieurs facteurs. Tout d'abord le marché. Avec la hausse actuelle des indices, le contexte est évidemment favorable. D'autre part, cela fait plusieurs années que les indices de valeurs moyennes surperforment largement le CAC 40 et les fonds spécialisés ont donc collecté massivement de l'argent, de l'argent disponible pour des investissements dans de nouvelles aventures. Et enfin, le contexte économique qui est plus favorable aux ETI et aux entreprises. Après plusieurs années où les sorties de Bourse du fait d'opérations de rachats étaient supérieures aux introductions en Bourse, la cote de Paris connaît un vrai renouveau.

LES PARTICULIERS ET LES INTRODUCTIONS EN BOURSE

Est-ce que ces opérations attirent aussi des particuliers ? Elles sont principalement souscrites par des investisseurs professionnels, et en particulier des fonds spécialisés en valeurs moyennes, mais les investisseurs particuliers y ont accès et peuvent s'intéresser à ces nouvelles opérations. Il faut cependant être vigilant. Même si en principe une entreprise s'introduit en Bourse avec une décote de 10 à 20% par rapport à sa valeur théorique, on n'est pas sûr de gagner à tous les coups. Avant de se décider, il faut bien étudier le dossier, idéalement assister à la réunion de présentation de la société par les dirigeants, ou à défaut, lire ou écouter les recommandations de la presse spécialisée. Parmi toutes ces introductions, il y aura des belles success stories mais il y aura aussi un peu de casse, mais c'est une excellente nouvelle pour la Bourse de Paris.

LE SECTEUR DU JOUR

Les Télécoms. Avec des résultats très contrastés pour les opérateurs. Alors que Free a été sanctionné sévèrement pour avoir notamment perdu des abonnés dans le fixe, Altice a bondi jeudi de 12% après avoir annoncé une hausse forte de son nombre de clients dans le fixe après des années de déclin. Orange reste le grand gagnant du secteur. Et Bouygues profite de son agressivité commerciale.

LA HAUSSE DU JOUR

Le pétrole. Encore. Au plus haut depuis 4 ans. Avec un Brent qui a dépassé les 80 dollars. Du fait des craintes d'approvisionnement en provenance d'Iran, avec les sanctions, et du Venezuela, du fait de la situation chaotique du pays. C'est une mauvaise nouvelle pour l'essence avant l'été.

DU COTÉ DES MARCHÉS

Séance teintée de prudence à Wall Street, les tensions sur le marché obligataire continuent de susciter des inquiétudes alors que le taux à 10 ans grimpe sur les 3,10%. Les récentes déclarations de Donald Trump sur les négociations commerciales avec Pékin n'augurent rien de bon. Ainsi, le Dow Jones a perdu 0,22% à 24.713 points, le S&P 500 s'est légèrement contracté de 0,09% à 2.720 points tandis que le Nasdaq a cédé 0,21% à 7.382 points. Du côté du marché des changes, l'euro tente de reprendre quelques fractions face au dollar à 1,1820 mais reste plombé par le flou entourant la situation politique en Italie. Outre la poussée du Brent sur les 80 dollars, à noter le rebond du WTI qui est repassé sur les 72 dollars, pour la première fois depuis novembre 2014.

BOF

L'Union européenne tente de faire front face aux États Unis. Hier, les 28 en réunion à Sofia, ont évoqué une "loi de blocage", une loi de 1996 qui doit, en principe, protéger les entreprises européennes contre les sanctions américaines. Mais aucune entreprise européenne ne prendra le risque, même avec cette loi, de se frotter à l'administration américaine par peur de sanctions sévères.

LE REPORT DU JOUR

L'IFI. L'impôt sur la Fortune Immobilière. La date limite de déclaration est reportée du 17 mai au 15 juin. La cause ? Des déclarations compliquées à effectuer, beaucoup de questions notamment sur la partie emprunts, et donc des éclaircissements nécessaires.

L'ÉVÉNEMENT POUR CEUX QUI ENVISAGENT UNE ACQUISITION IMMOBILIÈRE

et qui se posent beaucoup de questions : Faut-il investir en direct ou à crédit ? Avec ou sans apport ? Quelle fiscalité pour les revenus locatifs ? Faut-il privilégier les biens vides ou meublés ? Faut-il investir en SCPI ? Vous êtes dans cette situation ? Vous recherchez un conseil réellement indépendant et adapté à votre situation (objectif, horizon, niveau d'imposition) ? Ne manquez pas le jeudi 24 mai, notre soirée consacrée aux règles et aux pièges de l'investissement immobilier locatif. Je m'inscris à la conférence sur les règles et les pièges de l'investissement immobilier.

C'EST VOTRE ARGENT EXCEPTIONNEL

On rejoue la semaine et on vous donne des conseils avec nos Jedi de l'économie et de la finance, Valérie Plagnol du Cercle des Epargnants, Hervé Goulletquer de la Banque Postale AM, Louis de Montalembert de Pleiade AM, Sébastien Faijean d'ID midcaps, Laure Closier et Emmanuel Lechypre. A ne pas manquer! 19h sur BFM Business. Rediffusion samedi 7h et 21h, dimanche 12h.

ON S'EN FOUT ?

Le taux de fertilité aux États-Unis est à son niveau le plus bas depuis 30 ans ; Didier Deschamps a annoncé la liste des 23 joueurs qui joueront en équipe de France pour le Mondial de Russie ; Manifestation à Paris des employés du Crédit Mutuel Arkéa qui veulent se séparer du Crédit Mutuel ; Le patron du journal La Provence démissionne, il avait acheté des billets "frauduleux" pour la finale de Ligue Europa ; La France a été condamnée par la Justice européenne pour infraction aux normes de qualité de l'air ; De plus en plus de Français se posent des questions sur le prélèvement à la source, ça risque de secouer un peu en janvier 2019, inscrivez-vous gratuitement pendant 10 jours à notre service dédié pour poser toutes vos questions sur le prélèvement à la source ; Le jeu vidéo français se porte bien avec, notamment, une hausse de 30% du bénéfice d'Ubisoft; Un homme a été tué en Floride dans l'explosion de sa cigarette électronique.

VOILÀ C'EST TOUT. BONNE JOURNÉE. MAY THE FORCE BE WITH YOU.

Edito publié sur MonFinancier.com le 18/05/2018.