Ce dimanche 1er avril marque de nombreux changements, dont la hausse du minimum vieillesse et des allocations familiales. Voici ce qu'il faut savoir.
AFP

Bonne nouvelle pour les retraités et les familles : certaines prestations qui les concernent sont revalorisées à partir de ce dimanche 1er avril. Est concernée, d'abord, l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), également appelée minimum vieillesse. Elle augmente de 30 euros à 833 euros par mois pour une personne seule. De plus, le gouvernement s'est engagé à augmenter ce seuil de 35 euros au 1er janvier 2019 et au 1er janvier 2020, pour atteindre 903 euros à cette date.

Concernant les allocations familiales, elles augmentent de 1%. Cette hausse est plus importante que l'année dernière, note Franceinfo, grâce à l'inflation. Elle était alors de 0,3%. Elles s'élèvent désormais à 131,16 euros pour les familles avec deux enfants, pour la tranche de revenus la plus basse, et au minimum à 31,79 euros pour les revenus les plus élevés. 

Les autres prestations sociales

Mais ce n'est pas tout : d'autres allocations sont concernées, comme l'allocation de rentrée scolaire (ARS) qui passe à 401,47 euros maximum, pour les enfants de 15 à 18 ans, et le congé parental, dont la rémunération passe à 396,01 euros pour un taux plein, ou encore le complément familialqui atteint 170,71 euros. Le montant majoré versé aux familles nombreuses modestesaugmente, pour sa part, de 8,2% et passe à 256,09 euros par mois. Le complément de libre choix du mode de garde (CMG), pour l’emploi d’un assistant maternel ou pour une garde à domicile, s’échelonne entre 176,82 euros et 467,41 euros

Et aussi...

L'allocation de soutien familial, qui complète le revenu des parents isolés ne percevant pas de pension alimentaire passe à 153,70 euros pour un taux plein et 115,30 euros pour un taux partiel. La prime à la naissance augmente également pour atteindre les 941,66 euros. Quant à la prime d'adoption, elle passe à 1883,31 euros. 

De son côté, l'allocation aux adultes handicapés (AAH) passe à 819 euros et connaîtra des revalorisations au 1er novembre 2018 (860 euros), et au 1er novembre 2019 (900 euros). Notez enfin que le revenu de solidarité active (RSA) passe à 550,93 euros par mois pour une personne seule. 

À voir en vidéo - Agnès Buzyn: "Le minimum vieillesse sera revalorisé à hauteur de 30 euros dès avril 2018"

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.