Sommaire

Meurtre de Christine Jessop : un homme condamné et emprisonné à tort 

Radio-Canada explique que l'année suivant le meurtre, un voisin de la famille Jessop avait été accusé du crime. Il s'agit de Guy Paul Morin, qui a été acquitté dans un premier procès puis condamné. Grâce aux avancées en termes d’analyse ADN, la science a finalement prouvé l'innocence de cet homme après que ce dernier a passé 18 mois derrière les barreaux. Les forces de l'ordre ont tenu à lui annoncer personnellement que l'assassin de Christine avait enfin été identifié.

"Les agents m'ont dit : 'Nous allons faire le point, mais nous voulons juste nous excuser pour ce qui vous est arrivé au fil des années. Nous avons trouvé la personne responsable du meurtre de Christine Jessop", a témoigné Guy Paul Morin.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.