Action sociale, aide au logement, prime de restauration… Les Sages appellent à des améliorations dans la gouvernance du groupe.  
©AFP

Dans un rapport publié mercredi, la Cour des comptes s’intéresse à la gestion des dépenses du groupe La Poste.

Dans le viseur, on retrouve notamment les activités et aides à vocations sociales du type colonies de vacances, villages vacances ou encore clubs sportifs, qui sont accordées aux salariés du groupe. Le montant global de ces activités a atteint 415,5 millions d’euros en 2013, soit environ 1500 euros par agent, précise le rapport.

45,5 millions d’euros pour l’aide au logement

"Le montant se décompose de la façon suivante: 212,5 millions au titre de l'action sociale dans le cadre du conseil d'orientation et de gestion des activités sociales (Cogas), 27,5 millions pour la prime de restauration, 45,5 millions au titre de l'aide au logement et 130 millions au titre de la part patronale de la complémentaire santé obligatoire", détaille Le Figaro, qui relaie l’information.

Malgré des progrès, l’instance souhaite néanmoins voir encore plus d’améliorations en matière de gouvernance. Parmi les changements à effectuer, la Cour des comptes appelle à alléger la gouvernance partagée du Cogas, qui a jusqu’à présent entraîné la mise en place d'un réseau de commissions territoriales "complexe et lourd".

En vidéo sur le même thème : La Poste convertit votre boîte aux lettres à l’expédition de colis 

A la proche de la retraite ? Faites le point de votre situation avec nos formateurs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.