Jim Carrey : du succès mondial à la vie recluse

C’est en 1994 que Jim Carrey se fait connaître du grand public grâce aux films « Ace Ventura, détective chiens et chats », « The Mask » et « Dumb and Dumber ». Sa gestuelle et ses mimiques font mouche. En quelques années, les succès vont s’enchaîner. « Disjoncté » en 1996, « Fous d’Irène » en 2000, « Bruce tout-puissant » en 2003, « Eternal Sunshine of the Spotless Mind » en 2004, « Le drôle de Noël de Scrooge » en 2009, « L’incroyable Burt Wonderstone » en 2013 : l’acteur canadien s’impose comme une figure emblématique du septième art et ses performances lui valent deux Golden Globes. L’avenir de Jim Carrey semble alors tout tracé. Côté vie privée pourtant, il va devoir faire face à un terrible drame. Son ancienne compagne, Cathriona White, se suicide en septembre 2015, peu de temps après leur séparation. La famille de la jeune femme et son ex-époux accuse l’acteur de lui avoir fourni les médicaments à l’origine de son décès. C’est le début de la descente aux...Lire la suite sur ELLE.fr