< Retour à l'article

Bernard Tapie doit rendre les 404 millions d'euros

1/9
SUIVANT

En 1993, Bernard Tapie, devenu ministre, décide de vendre l'entreprise Adidas pour la somme de 315,5 millions d'euros à plusieurs investisseurs dont le Crédit Lyonnais qui la revend l'année suivante plus cher. L'homme d'affaires réclame donc un dédommagement pour avoir été floué. En 2008, un tribunal lui donne gain de cause, Bernard Tapie reçoit donc 404 millions d'euros, payés par l'Etat. Mais en 2016, la décision est annulée.