À dix-huit ans, il gagnait plus de 11 millions d'euros à la loterie. C'était en 2002. Cet homme est aujourd'hui ruiné et contraint de travailler dix heures par jour pour gagner sa vie. Il raconte sa descente aux enfers.
Grand gagnant de la loterie, il raconte comment il a fini ruinéIstock

Une vie qui ne fait pas rêver. En 2002, alors qu’il était âgé d’à peine dix-huit ans, Michael Carroll faisait la Une des journaux britanniques. Il venait alors de remporter le jackpot à la loterie nationale du Royaume-Uni : 9,7 millions de livres sterling, soit quelque 11,37 millions d’euros. Une somme très importante qui lui a brûlé les mains. Aujourd’hui, il s’en mord les doigts.

En dix ans, ce grand gagnant de la loterie a dilapidé sa fortune

Récemment interrogé par nos confrères du Mirror, le Britannique a raconté sa descente aux enfers. En effet, après avoir flambé pendant près de dix ans, il est aujourd’hui ruiné. Acheté pour une livre seulement, son ticket de loterie lui a permis d’accéder à une vie qu’il n’aurait sans doute jamais pu avoir autrement. Fêtes démesurées, alcool, drogues, prostituées, voitures du luxe… Mais Michael Carroll a dilapidé sa fortune pour mener une vie de luxure. "J'étais un alcoolique à part entière, je buvais deux bouteilles de vodka par jour", a-t-il confié au Mirror.

Assurant avoir "couché avec plus de 4 000 femmes", dont de nombreuses prostituées en dix ans, il dit ne pas avoir de regrets. "Je pense que je suis chanceux d'être en vie. Si j'avais encore l'argent, je serais probablement six pieds sous terre. Je suis heureux en fait", explique-t-il. Pendant toute sa période de faste, Michael Carroll a également eu des déboires judiciaires. En tout, il a comparu plus de trente fois devant la justice. Arrêté en possession de cocaïne et pour des faits de violences, il a même fait deux séjours en prison. "C’était dix années de plaisir grâce à une livre", se plaît-il quand même à résumer aujourd’hui.

Pourtant, son quotidien ne semble pas rose, loin de là…

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.