Mis en cause dans un article du quotidien Le Monde de février dernier sur l'affaire SwissLeaks, l'humoriste a réagi vendredi soir dans l'émission de France 5 "C à vous". 

Début février dernier, le quotidien Le Monde révélait les dessous d’un vaste système d’évasion fiscale "accepté, et même encouragé" par la banque britannique HSBC via sa filiale suisse HSBC Private Bank. Une enquête mettant en cause de nombreuses personnalités, parmi lesquelles Gad Elmaleh. 

L'article mettait en avant l'humoriste dans son article, alors que celui-ci avait régularisé sa situation depuis un moment. Une instrumentalisation qui n'a pas du tout plu à Gad Elmaleh, à en croire sa réaction vendredi soir dans l'émission "C à vous", sur France 5. 

"Le Monde est un journal people aujourd'hui"

"On a utilisé la technique France Dimanche des années 1970 avec deux-trois losers, des mecs qui veulent faire parler d'eux, d'un journal qui se vend moins. On prend un gros titre avec 'Nouveaux visages de la fraude fiscale' et une photo de moi (…) Et, en petit dans l'article, 'il a régularisé, c'était de l'argent imposé en France, c'était 80.000 euros...'. Il y a un truc un peu malhonnête, un peu malsain, un peu pervers, pour faire parler de l'article", a-t-il réagi. 

L'humoriste est d'ailleurs très remonté contre le quotidien du soir. "Je n'ai aucune leçon de morale à recevoir d'un journal qui verse dans la 'pipolade'. Ils ne sont pas sérieux. Le Monde est un journal people aujourd'hui". 

Publicité
L'enquête du Monde évoquait environ 100 000 clients concernés dans l'affaire, dont plusieurs noms de personnalités comme le roi du Maroc Mohamed VI, le chanteur britannique Phil Collins, le pilote de Formule 1 espagnol Fernando Alonso ou encore le footballeur uruguayen Diego Forlan. 

En vidéo sur le même thème - SwissLeaks : de nouvelles révélations ? 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet