La SNCF installera dès la fin de l’année des portiques à l’entrée des quais de gares de Paris et Marseille afin de lutter contre la fraude, selon une information du Parisien.  

C’est une mesure qui ne devrait pas être pour ravir les voyageurs chargés de bagages… La SNCF envisage de mettre en place dès la fin de l’année 2015 des portiques sur les quais de ses gares afin de lutter contre la fraude, qui lui coûterait près de 300 millions d’euros par an, selon le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France vendredi.

Concrètement, ces portiques fonctionneraient comme ceux présents dans le métro. Pour ne pas faire perdre de temps à l’arrivée sur les quais en période de forte affluence, la compagnie ferroviaire aurait demandé à ce que les portiques puissent enregistrer 1000 voyageurs en 25 minutes.

Des prototypes à Paris et Marseille

Pour savoir si ces portiques seront efficaces, des prototypes devraient être installés dans la gare Sain-Charles, à Marseille, et dans la gare Montparnasse, à Paris. Si tel est le cas, s’en suivront alors des installations dans les gares de Lyon, Lille, Strasbourg, Bordeaux, Nantes et Rennes.

Publicité
La SNCF avait présenté en février dernier un plan de lutte contre les usagers voyageant sans titre de transport, avec notamment l’augmentation des amendes et l’annonce de la mise en place future de ces nouveaux portiques sur les quais.

En vidéo sur le même thème : Hausse des amendes, sanctions alourdies, nouveaux portiques… La SNCF lutte contre la fraude 

mots-clés : Sncf, Fraude, Billet de train

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet