Baisse du pouvoir d'achat, meilleures conditions d'emprunts... La hausse de l'inflation pourrait (peut-être) vous être favorable. Découvrez les conséquences qu'elle aura sur votre portefeuille.
IllustrationIstock

Forte hausse de l'inflation : qui sont les gagnants et les perdants ?

Elle revient, plus forte que jamais. En juillet, l’inflation a progressé de 2,3% indique l’Insee. Un tel record n’avait pas été atteint depuis 6 ans… Et ne devrait pas se prolonger outre mesure : l’Insee estime qu’elle devrait ralentir autour de 1,7% dans les mois qui viennent.

Naturellement, qui dit inflation dit également baisse du pouvoir d’achat, comme le rapporte Capital. La hausse des prix concerne notamment les produits frais (+6,3% en un an), mais aussi l’énergie qui enregistrent une forte progression (+14,3%) cette année. Toutefois, cela ne signifie pas nécessairement que la situation ne fera que des perdants. "En l’état, la hausse de l’inflation ne devrait pas avoir de contrecoup très sérieux, notamment parce qu’elle demeure très ponctuelle. Certains pourraient même y gagner un peu bien que cela ne soit pas toujours très significatif", confirme Christopher Dembik, responsable de recherche en économie chez Saxo Bank, une banque d’investissement en ligne danoise.

"En pratique toutes les populations qui bénéficient de minimas sociaux indexés sur l’inflation bénéficieront de sa progression. C’est aussi vrai, entre autres, pour les salariés qui perçoivent le Smic", explique-t-il. Chaque année, le salaire minimum est recalculé et revalorisé en fonction de l’inflation et du salaire horaire des ménages les plus modestes, rappelle BFMTV. Une "augmentation de 1% du Smic se répercuterait quasi intégralement sur les salaires de base entre 1 et 1,1 Smic et à hauteur de 0,5% pour ceux situés entre 1,4 et 1,5 Smic", constate par ailleurs une étude de la Dares, citée par le site d’information. "Attention toutefois, le gouvernement envisage de déconnecter le montant du Smic de l’inflation", souligne le responsable de recherche en économie.

Autres gagnants potentiels de cette hausse de l’inflation identifiés par Capital : les propriétaires. D’après le mensuel d’économie, l’inflation va mécaniquement engendrer une hausse des loyers. Les emprunteurs devraient aussi y gagner, précise BFMTV. Compte tenu des faibles taux d’emprunts – qui poursuivent leur chute cette année – les Français devraient disposer d’un peu plus de moyens pour rembourser leur crédit. "Fondamentalement, il y aura assez peu de gagnants", tempère Christopher Dembik, pour qui il faut relativiser l’ampleur des bénéfices apportés par l’inflation.

"Ce qui est certain, c’est que les populations pauvres seront mécaniquement fragilisées : on sait qu’elles accordent généralement une place importante de leur budget au carburant. Or la hausse des prix à la pompe suit celle du baril", poursuit le spécialiste. "C’est particulièrement vrai pour les retraités", souligne-t-il.

Forte hausse de l'inflation : la politique gouvernementale responsable ?

Cette hausse de l’inflation a beau être spectaculaire, il demeure qu’elle aura finalement assez peu d’impact au quotidien, estime l’expert.

"En elle-même, il s’agit d’une hausse trop ponctuelle pour véritablement handicaper des populations robustes ou même moyennes. C’est cumulée avec la situation actuelle, qu’elle peut évidemment engendrer une baisse du pouvoir d’achat qui n’est pas négligeable", précise-t-il non sans rappeler que c’est "du fait de sa nature et de son origine que cette hausse de l’inflation ne présente que peu de risques".

"Elle est essentiellement due à un effet pétrole. Récemment on a constaté une hausse de 25%, conformément à la hausse du prix du baril. Les mesures fiscales prises par le gouvernement, comme la taxe sur l’essence, constituent le deuxième pilier de cette évolution." 

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.