Féminicide : l’État condamné pour « faute lourde » suite à un triple assassinat

Après plusieurs années de combat judiciaire, le verdict est tombé. L’État a été condamné pour « faute lourde », à verser 100 000 euros de dommages et intérêts à la famille d’Isabelle Thomas, assassinée par son ex-compagnon contre qui elle avait porté plainte, rapporte « franceinfo ». Le 4 août 2014, Isabelle et ses parents sont poursuivis en voiture par son ex, Patrick Lemoine. Une course-poursuite qui se terminera par un triple meurtre, sur un parking de la ville de Grande-Synthe, dans le Nord de la France. Quelques semaines auparavant, la victime de 49 ans avait pourtant déposé plainte pour violences conjugales. Placé en garde à vue, Patrick Lemoine avait été mis sous contrôle judiciaire avec l’interdiction d’approcher Isabelle Thomas, jusqu’à son procès prévu le 13 août. Des restrictions que l’homme ne cesse de transgresser en continuant d’harceler et de suivre son ancienne compagne. Un comportement qui la pousse à porter plainte une seconde fois, au mois de juillet,...Lire la suite sur ELLE.fr

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !