Mercredi 19 août 2020, Didier Raoult était l'invité de Laurence Ferrari sur le plateau de Cnews. L'infectiologue s'est notamment exprimé sur l'évolution du coronavirus.
Didier Raoult : ses nouvelles déclarations à contre-courant à propos du Covid-19AFP

Le Covid-19 continue de faire des dégâts dans l'Hexagone. Selon les chiffres de Santé publique France du 19 août 2020, 3 776 nouveaux cas ont été relevés en 24 heures. De plus en plus de départements sont considérés comme "vulnérables" : on en compte 29 aujourd'hui.

Face à cette recrudescence du coronavirus, le gouvernement français généralise le port du masque dans l'espoir d'endiguer l'épidémie. Dans les transports en commun, dans les espaces publics clos et même à l'air libre…

D'après les estimations du quotidien Le Monde, le masque est désormais obligatoire de façon totale ou partielle dans "plus d'un tiers des villes de France". Récemment, la ministre du Travail Elisabeth Borne a déclaré l'obligation de le porter en entreprise à partir du 1er septembre. 

Didier Raoult : retour sur la scène médiatique

Cet outil de protection est donc considéré par la majorité comme une manière efficace de lutter contre la propagation du virus. Didier Raoult, professeur et infectiologue, a un avis plus nuancé sur le sujet. Mercredi 19 août 2020, il était l'invité de Cnews dans le cadre d'une interview accordée à Laurence Ferrari.

Après plusieurs semaines tenu à l'écart des médias, le directeur de l'Institut Méditerranée-Infection de Marseille se fait de nouveau remarquer avec des propos polémiques. Le 25 juin 2020, le médecin avait suscité de nombreuses réactions suite à ces altercations avec Jean-Jacques Bourdin. L'infectiologue avait même menacé de quitter le plateau, accusant son interlocuteur de déformer ses propos.

Que s'est-il passé cette fois ? 

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Vidéo : Vaccins anti-coronavirus : où en est-on ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.