Pour éviter de payer un impôt finançant les religions, de nombreux Islandais ont trouvé la solution. Voici laquelle. 
©Getty Images

Le média anglophone Iceland Magazine, repris par Courrier International, a fait part il y a quelques jours d’une étonnante multiplication de fidèles à une religion peu connue, "le zuisme, une ancienne religion sumérienne, (qui) a gagné plusieurs milliers de fidèles en quelques jours, de sorte qu’elle est l’Eglise qui croît le plus vite en Islande”.

Mais pourquoi un tel engouement soudain pour cette religion ? La réponse semble toute trouvée. Cette religion mésopotamienne promet à ses fidèles d’échapper à l’impôt finançant les religions dans le pays. Afin d’attirer les zuistes, dont l’Eglise est reconnue par l’Etat, les chefs de la paroisse ont en effet indiqué que les fidèles seront remboursés avec les fonds issus de la redevance.

Un supplément de taxe pour ceux qui n’ont pas de religion

Et il vaut mieux déclarer être fidèle à une religion. "Les Islandais qui déclarent ne pas avoir de religion paient un supplément de taxe pour compenser ce qu'ils ne verseront pas pour les cultes", rappelle Le Figaro.

Face aux doutes provoqués par cette multiplication d’arrivées au sein de la religion zuiste, les autorités islandaises s’interrogent. Des responsables politiques dénoncent en effet une fausse religion et appellent à ce que le zuisme ne soit plus reconnu par l’Etat.

Le zuisme prône la liberté de croyance de chacun et n’indique aucun précepte ou dogme à ses adeptes, si ce n’est de vénérer Zu, une divinité sumérienne.

En vidéo sur le même thème : L’Islande abolit le délit de blasphème 

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.