Un chiffre historique, qui donne le tournis. En raison de la crise sanitaire, le déficit de la Sécurité sociale explose ! Estimé à 5,4 milliards d'euros en novembre dernier, il devrait finalement dépasser les 50 milliards d'euros cette année, selon Gérald Darmanin. Les particuliers devraient en pâtir…
Déficit de la Sécurité sociale : quel impact sur vos finances ?IllustrationIstock

Nouveau triste record. "Les jours passent et le trou de la Sécu se creuse" a déclaré Gérald Darmanin le mardi 2 juin aux députés. La crise sanitaire a multiplié presque par 10 le déficit de la sécurité sociale. Annoncé à 5,4 milliards d’euros en novembre dernier, il est finalement estimé à 52,2 milliards d’euros pour l’année 2020. Jusqu’ici, le plus gros "trou de la Sécu" avait été atteint en 2010, avec 28 milliards d’euros. Dans le détail, les raisons de ce gigantesque écart se trouvent dans les dépenses comme des recettes. En effet, l’achat des masques, des protections individuelles ou encore la prime versée aux soignants ont considérablement affaibli le budget de la Sécurité sociale. D’un autre côté, les recettes ne sont pas au beau fixe. La multiplication des arrêts maladie, la baisse des embauches ou encore le recours au chômage partiel ne permettent pas la réception des cotisations.

Déficit de la Sécurité sociale : qui remboursera ?

A l'inverse de la dette publique, dont le remboursement peut être plus souple, la dette sociale impose un plan de remboursement précis pouvant déboucher sur des mesures d’austérité, rapporte Capital.

"Pour éviter cette situation, l’État doit prendre à son compte cette dette qui est due à l’épidémie et non à la détérioration des comptes sociaux. D’autant que l’État aujourd’hui peut s’endetter à des taux quasiment nul", explique Henri Sterdyniak, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) et membre du collectif des économistes atterrés. Cependant, selon lui, l’exécutif ne l’envisage pas.

L’économiste Frédéric Bizard, spécialiste des questions de protection sociale et de santé précise de son côté dans les colonnes du magazine économique que "c’est un déficit conjoncturel. Cette dette n’a rien à voir avec le financement normal de la protection sociale, c’est pourquoi elle doit être intégrée dans la dette publique et ne pas peser sur la qualité de la protection sociale sur le long terme".

Les Français pourraient-ils être pénalisés ?

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Vidéo : Le numéro de Sécurité sociale à 13 chiffres en détails

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.