Très attendu, le déconfinement prévu le 11 mai pourrait bien ne pas avoir lieu. En une semaine, tout peut encore changer, a tenu à rappeler le ministre de la Santé Olivier Véran. Le point sur sa mise en garde.
Déconfinement le 11 mai : la date peut-elle vraiment être repoussée ? AFP

Le 11 mai est sur toutes les lèvres. Depuis l’annonce de cette date tant attendue, de nombreux Français ne parlent plus que de ça et de ce qu’ils feront à ce moment-là. Après sept semaines de confinement, beaucoup rêvent en effet de pouvoir ressortir plus souvent et sans attestation, de pouvoir reprendre le chemin du travail et aussi celui de tous les commerces. Mais rien n’est encore acquis, a tenu à rappeler le ministre de la Santé. Dans un entretien accordé au Parisien et dévoilé dimanche, Olivier Véran a insisté sur le fait que le 11 mai n’était pas une certitude, mais un objectif dans la réalisation dépend en grande partie du comportement des Français.

Déconfinement le 11 mai : la mise en garde d’Olivier Véran

"Si le confinement est bien respecté jusqu'au bout, le couvercle aura été mis sur la casserole de l'épidémie, et nous pourrons déconfiner progressivement dans les meilleures conditions. Dans le cas contraire, et si le nombre de nouveaux malades devait être trop élevé, la date de lever du confinement pourrait être remise en question et sera appréciée selon les départements", a expliqué le ministre. 

"Les dernières modélisations des scientifiques laissent penser que le confinement pourra être progressivement levé comme prévu le 11 mai, a-t-il poursuivi avant de prévenir : Mais j'alerte en rappelant que tout le scénario construit dépend du respect, jusqu'au dernier moment, du confinement. Nous ne prendrons aucun risque avec la santé des Français".

Le déconfinement le 11 mai sera conditionné par le comportement des Français, mais pas seulement. Découvrez les autres indicateurs que va suivre le gouvernement pour acter ou non la sortie du confinement.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.