Ecouter l'article :

Une étude a démontré qu'être propriétaire d'un chien augmentait considérablement vos risques d'être contaminé par le virus. Explications.
Covid-19 : les propriétaires de chien ont plus de risques de contracter le virusIllustrationIstock

La revue Environmental Research  a récemment publié une étude concernant la façon dont le Covid-19 se propage entre les personnes. Elle se base sur le sexe, l'âge, la profession, l'habitat des malades... Mais aussi, entre autres, sur leur hygiène de vie. Plusieurs éléments ressortent de ces recherches menées par l'équipe de Miguel Rodríguez-Barranco, spécialiste de la santé publique. Elles nous apprennent par exemple que se faire livrer ses courses à domicile augmentait le risque de contamination. À ce sujet, le réflexe sanitaire le plus efficace s'est avéré être de désinfecter ses achats une fois à la maison. 

Néanmoins, cette étude nous apprend également que promener son chien augmentait le risque de contagion... De 78% ! À ce jour, notre connaissance du coronavirus ne nous permet pas tout à fait de déterminer si les animaux peuvent transmettre le virus à l'être humain. D'après les informations de RTL, ces derniers peuvent le contracter de manière asymptomatique, mais rien n'indique encore qu'ils sont contagieux. Les spécialistes se penchent également sur la possibilité d'une transmission par les excréments.

Une augmentation des risques liée aux habitudes des propriétaires de chien

Les propriétaires d'un ou plusieurs chiens pourraient être moins sensibles aux règles d'hygiène. En ramassant, par exemple, la balle de leur chien qui traînait dans le jardin. Par ailleurs, ils pourraient être considérés comme "plus exposés aux contacts sociaux" lorsqu'ils promènent leur animal de compagnie

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.