Sommaire

Vers un couvre-feu à Nantes ? Tout le monde s’y prépare

A Nantes, les organisations syndicales et les services de la Métropole se préparent au pire. Dès ce jeudi, les présidents de l’Union de métiers de l’industrie hôtelière et du Groupement national des indépendants rencontreront les services de la Métropole pour travailler sur le sujet, note le quotidien régional.

"On y passera sans doute dès la semaine prochaine", redoute Frédéric de Boulois (UMIH). "Dans deux semaines certainement au vu des courbes", estime Catherine Quérard, la présidente du GNI. "Nantes a un taux d’incidence de 146 pour 100 000 habitants et le département 116. Et si on y est dans deux semaines, le couvre-feu de six semaines nous mènera jusqu’au 15 décembre."

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.