La France ne montre pas complètement patte blanche en matière de corruption, avec une 26e place sur les 175 pays passés à la loupe par l'ONG Transparency International.  
©Capture d’écran site Transparency International

La France moins bien notée. L’ONG allemande Transparency International a publié mercredi son classement 2014 des pays les plus corrompus. Sur une échelle de 0 à 100, 175 pays sont classés du plus corrompu au plus vertueux. "L’Indice de perceptions de la corruption 2014 montre que les abus de pouvoir des responsables politiques et des hauts fonctionnaires entravent la croissance économique et les efforts de lutte contre la corruption", précise José Ugaz, président de Transparency International, sur le site de l’organisation.

S'il est difficile de mesurer la corruption, puisque celle-ci est "illégale et dissimulée", selon l'organisation, le rassemblement d'avis d'experts de grandes organisations internationales a tout de même permis d'établir ce classement. Parmi les pays plus corrompus viennent ainsi sans grande surprise deux pays ex-aequo à la 174e place : la Somalie et la Corée du Nord avec une faible note de 8 sur 100. Un score identique à celui de l’année 2013. Vient ensuite à la 173e place le Soudan (11 sur 100). Du côté des très bons élèves, on retrouve le Danemark, premier du classement avec un score de 92 sur 100, la Nouvelle-Zélande (2e) avec 91 sur 100 et la Finlande (3e) avec 89 sur 100. 

Deux tiers des pays classés ont une note inférieure à 50

La France ne se classe quant à elle qu’à la 26e place, à égalité avec l’Estonie et le Qatar. Elle obtient une note de 69 sur 100, soit deux points de moins qu’en 2013. Au niveau européen, l'Allemagne se classe 12e avec un score de 79, le Royaume-Uni 14e (score de 78) et l’Espagne 37e, avec un résultat de 60 sur 100.

Parmi les leçons à retenir du classement, celle de l’évolution importante de la corruption dans les pays à forte croissance. Ainsi, la Chine ne se classe que 100e. Une chute de 4 points (à 36 points) et de 20 places par rapport à l’année dernière. La Turquie, 64e du classement, perd quant à elle 5 points (45 points) et onze places par rapport à 2013. A noter également que plus de deux tiers des 175 pays figurant dans le classement obtiennent une note inférieure à 50. Il reste encore du travail à faire.

En vidéo sur le même thème : Le scandale caché de la corruption 

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.