Marseille et la Guadeloupe visées par des mesures encore plus fortes

A Marseille et en Guadeloupe, depuis la semaine dernière les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits dans les parcs ou sur les plages et les évènements publics ne peuvent pas dépasser les 1 000 participants. Les grands évènements peuvent par ailleurs y être annulés. Des restrictions qui ne semblent pas suffisantes. Il faudra peut-être "fermer les bars, interdire les grands rassemblements", a avancé le ministre de la Santé. Et celui-ci de rappeler que ces annonces répondent à la volonté du gouvernement de ne pas appliquer les mêmes mesures uniformément en France, mais de les "adapter à chaque territoire".

Olivier Véran a par ailleurs fait un point sur les cas contact et préciser certaines zones d’ombres, notamment celle du cas contact d’un cas contact…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.