Selon les chiffres du 16 octobre, publiés par Santé Publique France, une trentaine de départements sont encore sous le seuil d'alerte renforcée. Découvrez lesquels.
Coronavirus : les départements avec le taux d'incidence le plus faible

Une épidémie qui continue de progresser. Le scénario tant redouté par le gouvernement - celui d'une deuxième vague - s'installe petit à petit dans l'Hexagone. Selon les derniers chiffres de Santé Publique France, 13 243 cas ont été confirmés lundi 19 octobre, pour un total qui dépasse les 910 000 depuis le début de la pandémie en France. 146 malades sont décédés et 7 978 personnes ont été hospitalisées sur les sept derniers jours. Alors que plusieurs départements s'en sortaient mieux que les autres, l'ensemble du territoire est désormais en niveau de vulnérabilité modéré ou élevé. La Manche, qui était le dernier département à être classé en vulnérabilité limitée a finalement basculé à son tour... 

Coronavirus : un taux d'incidence en hausse partout

Chaque semaine, Santé Publique France publie un bilan de l'évolution du coronavirus département par département. L'agence nationale de santé publique s'intéresse notamment au taux d'incidence, c'est-à-dire au nombre de tests virologiques positifs pour 100 000 habitants, calculé sur une semaine. Il permet de se rendre compte de la circulation du virus sur un territoire précis et les chiffres sont mauvais. 

22 départements sont actuellement au-dessus des 250 tests positifs pour 100 000 habitants, ce qui signifie que le coronavirus Covid-19 y est particulièrement actif. Il s’agit notamment de l’Ile-de-France, du Nord, du Rhône des Pyrénées-Orientales… Selon les chiffres publiés le vendredi 16 octobre, seulement une poignée de départements sont encore sous le seuil d'alerte renforcé, qui est fixé à 150 tests positifs pour 100 000 habitants. Votre département fait-il partie de ceux qui s’en sortent bien, avec un taux d’incidence sous la barre des 150 ? Découvrez-le dans le diaporama ci-dessus.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.