Sommaire

Test anti-Covid-19 : êtes vous prioritaires ?

Parmi les outils les plus importants pour entraver l'avancée de l'épidémie, le Premier ministre a évidemment cité les tests, indique RTL. Il s'est félicité de leur utilisation toujours plus massives et a indiqué que la France en réalise dorénavant "1 million par semaine", ce qui fait d'elle le "troisième pays à tester le plus".

Pour autant, l'ancien maire de Prades ne s'est pas arrêté là : il a décidé d'identifier des personnes prioritaires pour l'accès au test, les laboratoires étant dorénavant très encombrés. "Attendre ce n'est pas grave s'il n'y a pas d'urgence. Mais c'est problématique si vous êtes prioritaires", a jugé le chef du gouvernement avant de brosser le portrait de celles et ceux qui auront bientôt droit à des créneaux horaires réservés dans les centres de dépistages : il s'agit de toutes les Françaises et tous les Français à présenter des symptômes, ainsi que des cas contacts. Sans oublier, bien sûr, le personnel "soignant ou assimilé" qui travaille au sein d'un hôpital, d'un Ehpad ou même à domicile.

Les personnes vulnérables (âgées, présentant des faiblesses particulières comme du diabète) ne sont pas jugées prioritaires si elles ne font pas partie des catégories évoquées.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.