Coronavirus : méfiez-vous des faux tests de diagnostics

Cette fois-ci, la sonnette d’alarme a été tirée par l’Agence régionale de santé (ARS) à Nantes. Sur Twitter, elle a en effet écrit que des entreprises privées proposaient des tests rapides pour diagnostiquer la présence du coronavirus. Ces escrocs s’en prendraient aux particuliers mais aussi, et surtout, aux maisons de retraite. Or, et comme le rappelle l’ARS, ces tests de diagnostiques ne sont pas scientifiquement validés. Actuellement dans les Pays de la Loire, « seuls les CHU de Nantes et d’Angers sont habilités, à ce stade, à assurer ce genre de tests », rappelle d’ailleurs France Bleu.

Une autre arnaque visant les particuliers et plus précisément les retraités à été dévoilées la semaine dernière en Gironde.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.