Alors que la France a entamé sa quatrième semaine de confinement, plusieurs enseignes ont rouvert une partie de leurs magasins. Découvrez lesquels et quelles sont les conditions pour y faire ses achats.
Coronavirus : ces magasins qui rouvrent leurs portes... sous conditionsAFP

Le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, a annoncé l’Elysée mercredi soir. Mais pourtant, certains commerces vont pouvoir rouvrir leurs portes. Plusieurs grandes enseignes ont en effet annoncé que certains de leurs points de vent allaient à nouveau lever le rideau pour proposer leurs services aux Français. On compte ainsi des enseignes de restauration, mais aussi de bricolage et de vente de fleurs, et même de vins et spiritueux.

Ces magasins ne pourront cependant pas accueillir leurs clients dans les mêmes conditions qu’avant le confinement. Des consignes strictes devront y être appliquées pour respecter les mesures sanitaires visant à limiter la propagation du coronavirus Covid-19.  "Nettoyage régulier des parties communes, protection des salariés et aucun contact avec les clients, détaille ainsi France Info. Les commerces de restauration rapide, de spiritueux, de bricolage ou encore de fleurs disent respecter ces consignes et affirment reprendre leurs activités en accord avec des salariés ‘volontaires’".

Dans les enseignes de restauration rapide, le service sur place est toujours interdit mais la vente à emporter et la livraison à domicile sont désormais possibles. "Depuis le 2 avril, quinze restaurants McDonald's sont partiellement ouverts, pour tester de nouvelles mesures sanitaires", rapporte nos confrères à qui la direction du géant du hamburger a expliqué que ces restaurants étaient situés dans l’Ouest (12) et en Ile-de-France (3).

Lui aussi interdit de rouvrir sa salle de restaurant, KFC, l’un des concurrents de McDonald’s, s’est également mis à la vente en drive et à la livraison à domicile. Il a par ailleurs instauré plusieurs mesures de sécurité et d’hygiène pour ses salariés et ses clients, comme le nettoyage des surfaces de préparations des commandes "toutes les 30 minutes", la "distance sanitaire entre ses employés" et le paiement par carte bancaire, peut-on lire sur son site.

Pizza Hut a lui aussi repris les livraisons à domicile dans certains de ses points de vente. S’il est donc toujours impossible d’aller chercher une pizza au comptoir, les clients peuvent ainsi se faire livrer chez eux. A condition toutefois de payer en carte et en ligne. Pour limiter les contacts et maintenir une distance de sécurité entre les clients et les livreurs, ces derniers déposent la commande à l’endroit indiqué par les clients et attendent que ceux-ci l’aient récupérée pour partir.

Quelles mesures dans les magasins de bricolage ?

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !