Sommaire

Fermeture des commerces : "Ils ne l'ont pas pris au sérieux. On a un problème"

Les dernières consignes ont été données samedi soir par le Premier ministre Edouard Philippe : tous les commerces non indispensables ont fermé leurs portes à minuit. Une décision inédite.

Pour autant, et alors que le taux de participation au premier tour des élection municipales a été historiquement bas, des badauds, parfois même des familles entières n’ont pas hésité à sortir et à se rassembler dimanche. Plusieurs chaînes d’informations en continu ont en effet filmé des gens dehors qui ne respectaient pas les consignes relatives aux distances à respecter entre individus. "Ils ne l'ont pas pris au sérieux. On a un problème", regrette un ministre qui s’est confié au Parisien. Vindicative, une autre source du Palais a lâché : "Tant que vous ne dites pas aux gens que c'est fini, qu'on ne peut plus sortir, ça ne marche pas !".

Le confinement envisagé aurait ainsi pour but de faire comprendre aux Français la gravité de la situation, et aussi de les responsabiliser sur l’importance de rester chez soi tout en évitant les contacts avec les autres personnes.

Emmanuel Macron serait "très inquiet" de cette situation.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.