Sommaire

Vous avez été floué de 100 milliards d’euros : le véritable coût de la fraude

"Le véritable coût de la fraude fiscale est très difficile à estimer puisque, par définition, elle demeure cachée. Selon les rapports, les écarts peuvent varier de 1 à 4", commence d’entrée de jeu l’économiste. En effet, différentes ONG fournissent également d’autres statistiques : pour Oxfam, la fraude fiscale représente 60 à 80 milliards d’euros. Pour Tax Justice Network, une association mandatée en 2012 par le groupe socialiste du Parlement européen, le chiffre grimpe jusqu’à 200 milliards environ.

"Le syndicat Solidaires-Finances publique a une vision assez extensive de la fraude fiscale. Toutefois, il est important de garder à l’esprit que dans ce domaine, la France est un pays qui s’en sort assez bien : dans l’Hexagone on fraude plutôt moins que dans d’autres pays européens, comme l’Italie ou la Grèce. Le taux de recouvrement est de 95%", rappelle le directeur du Cercle de L'Épargne.

"En outre", poursuit-il, "il ne faut pas perdre de vue que la lutte contre la fraude peut coûter très cher. Des efforts intensifs ont été mis en place sous François Hollande, permettant à l'État de récupérer environ 20 milliards d’euros. C’est énorme. Mais plus on récupère de l’argent, plus cela devient cher de lutter contre ce genre de montages complexes qui permettent d’éviter l’impôt. Quand, pour récupérer 100 euros, il faut en dépenser 120, ce n’est plus rentable…", analyse-t-il.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.