La fraude fiscale explose cette année. Elle n’aurait jamais coûté aussi cher… A l’Etat, certes, mais aussi à vos finances.

Vous avez été floué de 100 milliards d’euros : la fraude fiscale en forte hausse ?

C’est un montant astronomique. La fraude fiscale, en très forte hausse, coûterait 100 milliards d’euros à l’Etat, révèle Marianne, qui se base sur les résultats du rapport du syndicat Solidaires-Finances publique. L’organisme produit une étude quinquennale. Et d’après lui, la tendance est à la hausse. Une hausse de près de 20 milliards d’euros en 5 ans.

Publicité
Publicité

100 milliards d’euros, au total, c’est 1,5 fois ce que l’impôt sur le revenu rapporte, souligne l’hebdomadaire. Si ses finances n’étaient pas grevées par la fraude, l’Etat pourrait même afficher un budget à l’équilibre, le tout en finançant l’intégralité des politiques publiques en faveur de l’écologie et de la transition écologique. Mais ce n’est pas tout : pour le contribuable également, la fraude a un coût. "Plus de fraude fiscale implique mécaniquement plus d’endettement et donc plus d’impôts. En se basant sur le chiffre avancé par le syndicat Solidaires-Finances publique, on peut estimer qu’elle coûte un peu plus de 1492 euros en moyenne par citoyen", indique Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l’Epargne.