Envie de quitter la vie active avant l’âge de la retraite ? Voici comment continuer à vivre les poches pleines… 

Pas de miracles : les méthodes vous promettant une méthode miracle moyennant finance sont de pures arnaques même si elles permettent effectivement aux escrocs de devenir rentiers…

Pour vivre de ses rentes, il faut faire des sacrifices et commencer par épargner le plus tôt possible pour disposer d’un capital qui sera ensuite placé en produisant des intérêts.

Pour convertir ce capital en rente, vous disposez de diverses options, dont l’assurance vie. A titre d’exemple, un capital constitutif de 250 000 euros placé à 3,5% vous permettra de recevoir 10 124 euros de rente annuelle (annuités garanties) pendant 20 ans si vous êtes nés en 1956. La rente ne sera imposable qu’à hauteur de 70% à moins de 50 ans, de 50% entre 50 et 59 ans, de 40% entre 60 et 69 ans et de 30% au-delà.

Dans un autre genre, le PEA (plan d'épargne en actions) donne également la possibilité de sortir en rente en limitant la friction fiscale.

Si le service de la rente démarre au moins 8 ans après l’ouverture du Pan, elle est exonérée d’impôt sur le revenu. Seuls les prélèvements sociaux sont dus. Ils s’appliquent sur une fraction de la rente fixée en fonction de l’âge du bénéficiaire au moment du premier arrérage.

Le PERP 

Le PERP concours aussi dans la catégorie des machines à créer une rente. Ici la règle du jeu est différente. Son objectif est de fournir au souscripteur une rente viagère personnelle après une longue phase de capitalisation. Depuis 2010, les détenteurs d’un PERP peuvent récupérer une partie de leur mise en capital, à concurrence de 20% (maximum).

Le vieil adage selon lequel il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier reste efficient dans la préparation d’une rente. Pour la constituer en limitant les risques, il faut répartir son capital entre différents placements insubmersible. La pierre est de ceux-là.

Même si la fiscalité immobilière devient confiscatoire, il est encore possible d’escompter 5 à 6% de rendement (brut) pour un logement situé en province contre 2 à 3% à Paris.

Assimilés à une rente vos loyers seront imposés à l’impôt sur le revenu. Si vous êtes au régime forfaitaire (15 000 euros de revenus annuels au maximum), vous pourrez retrancher 30% au titre des charges des loyers soumis à l’impôt.

Vendre son appartement en viager

Les propriétaires peuvent aussi dégager une rente en vendant leur appartement en viager. Avec ce système, ils perçoivent, dès le départ, une part de capital appelée le "bouquet", puis une rente mensuelle.

Le montant du bouquet est modulé selon l’espérance de vie du "créditrentier" (celui qui vend son bien en viager). Plus cette espérance est longue, moins le montant de la rente sera élevé. C’est donc en vendant tard, vers 70 ans, que vous obtiendrez le rendement financier le plus élevé.

Publicité
Attention : si vous vendez le bien tout en continuant à l’occuper, l’acheteur pratiquera une décote. C’est avec la formule de la vente en "viager libre" que vous obtiendrez la rente la plus forte, mais elle va de pair avec un déménagement.
mots-clés : Argent

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet